Le stress – l’angoisse – l’anxiété

Hypnose Ericksonienne, magnétisme, soins esséniens à Grenoble et en Chartreuse

Le stress

On a tendance à l’ignorer, mais les réactions de stress sont normales et utiles. Dans de nombreuses circonstances, on parle donc de « bon stress ». On sait, par exemple, que le niveau de performance pour effectuer une tâche est meilleur lorsqu’il y a une certaine dose de stress car celui-ci permettrait de stimuler la motivation, de mieux juger les paramètres de la situation et de se préparer en conséquence. Plusieurs personnes, d’ailleurs, aiment cette excitation du stress et la recherchent, dans la compétition par exemple.

Chez d’autres, moins chanceux, les réactions de stress sont si intenses ou si durables, même dans des situations courantes, que cela nuit à leur fonctionnement social et professionnel. Et chez certains, le système nerveux tarde à enclencher l’indispensable réaction de détente, même après la disparition de l’agent de stress.

Comment vous débarrasser du stress ?

Selon l’entretien que je vais avoir avec vous, je vais pourvoir installer des techniques porteuses de solutions pour gérer le stress lors de mes séances. Nous pourrons travailler la technique du souffle à l’aide de métaphores, en vous faisant vivre des états agréables, relaxants, reposants, où vous pourrez lâcher prise et retrouver un bien-être qui s’installera dans le temps. Le but est qu’en fin de séance le stress soit évacué tant physiquement que mentalement. Je peux aussi agir sur un changement de comportement et sur un travail de ressenti pour reprendre conscience de son corps et de ses sensations émotionnelles. Avec l’hypnose Ericksonienne, 4 à 5 séances peuvent suffire pour se débarrasser durablement du stress et des symptômes associés, mêmes anciens.

sylvie tournon angoisse Grenoble

Qu’est-ce que l’angoisse – l’anxiété

Il est parfois difficile de faire la différence entre angoisse et anxiété. Les risques de confusion entre l’angoisse et l’anxiété sont importants quand on considère les ressemblances existantes entre leurs symptômes respectifs.

L’angoisse est assez généralement une sensation physique intense (tachycardiesueurs, malaise) que le patient attribue de façon diffuse à la peur, sans fondement réel ou élément déclencheur apparent. Il s’agit avant tout de symptômes physiques. C’est ce qui amène le patient en consultation, après qu’il ait en général consulté son médecin généraliste, inquiet devant l’intensité du malaise physique. La peur est présente, mais floue et sans objet réel.

Le plus souvent, une angoisse est déclenchée par des événements, des états ou des situations similaires. Cela peut être la foule, le trac, l’émotion, ou encore l’inquiétude. Elle peut subvenir brusquement au milieu de la nuit ou en pleine journée.

L’angoisse, si elle est bien vécue, permet aussi de stimuler les activités mentales. Elle favorise l’apprentissage de performances intellectuelles et physiques. Elle devient une maladie quand elle est vécue comme une souffrance.

 

L’anxiété, quant à elle, est un trouble émotionnel qui se manifeste par un profond sentiment d’insécurité.

  • Avez-vous jamais été anxieux ? Drôle de question, me direz-vous, parce que la plupart d’entre nous éprouvent presque quotidiennement un peu d’anxiété.
  • Vous êtes-vous présenté à l’école aujourd’hui pour un examen auquel vous n’étiez pas “parfaitement” préparé ?
  • Vous êtes-vous rendu le week-end dernier à un rendez-vous avec une personne inconnue ?
  • Et qu’en est-il de cet entretien d’embauche à venir ?
  • Rien que d’y penser a de quoi vous rendre nerveux, non ?

Mais vous êtes-vous déjà arrêté un moment pour réfléchir à la nature de l‘anxiété ? De quoi s’agit -il ? Quelle en est la cause ?

Chez l’humain, elle peut se rapporter à un sentiment subjectif de malaise, à diverses attitudes comme un air préoccupé ou agité ou encore à une réaction initiée dans le cerveau s’exprimant par une élévation cardiaque et de la tension musculaire.

Les différents facteurs d’anxiété :

  • Anxiété de séparation (plus présente chez les enfants)
  • Anxiété due aux examens (sensation de peur, de malaise…)
  • Anxiété sociale (semblable à une phobie, sans en être une car elle consiste en une peur intense d’une ou plusieurs situations sociales)

sylvie tournon anxiété Grenoble

Vous aider à vaincre l’angoisse et l’anxiété

Ces différents facteurs sont des déclencheurs inconscients que l’on identifie lors de la séance d’hypnose. Grâce à elle, vous allez reprendre le contrôle de votre cerveau et apprendre à le piloter en sachant anticiper sur la venue d’un évènement négatif. Vous allez apprendre à éviter les situations redoutées. Nous pourrons travailler la technique du souffle à l’aide de métaphores, en vous faisant vivre des états agréables, relaxants, reposants, où vous pourrez lâcher prise et retrouver un bien-être qui s’installera dans le temps.
L’hypnose est un excellent outil  pour revenir au calme en allant chercher des solutions, des ressources.

L’hypnose, qui tient compte de la globalité de l’être, peut m’amener à vous orienter  vers le magnétisme ou les soins esséniens, suivant vos besoins ou vos priorités. En effet, il y a une complémentarité qui s’est mise en place de façon naturelle entre ces différents soins et qui permets de vous enrichir et de mieux vous accompagner.