Phobies

Hypnose Ericksonienne, magnétisme, soins esséniens à Grenoble et en Chartreuse

Traiter les phobies

 

sylvie tournon phobies Grenoble

 

Qu’est-ce que la phobie ?

La phobie est une entité bien particulière de la peur, comme nous allons le découvrir. C’est aussi un terme qui est désormais très utilisé dans le langage courant. Il n’est pas rare, lors de discussions amicales, d’entendre certaines personnes utiliser le mot de phobie, juste pour exprimer quelque chose qu’elles n’aiment pas, sans que cela ne génère de réaction émotionnelle particulière ni de comportement spécifique. Parfois même le mot devient synonyme de dégoût (“ j’ai la phobie des escargots”, pour exprimer l’idée que cela dégoûte et non pas que l’escargot fait peur).

 

La phobie étant liée, comme sa définition le mentionne, à la peur, quelles sont les manifestations de la peur ?

La peur est une émotion normale, naturelle et un signale de danger. Ce n ‘est donc pas la peur elle-même qui est problématique mais les réactions qui lui sont liées en fonction du contexte. En effet, avoir peur d’un lion quand vous êtes seul en pleine savane est une peur normale. Avoir peur des lions quand vous habitez en plein centre-ville de Paris, sans aucune raison de croiser un lion, est une peur irraisonnée.
La phobie est une peur irraisonnée pour un motif ou une situation banale du quotidien : animal, reptile, ascenseur, vomissement … en dehors d’un contexte de danger ou de menace. L’aspect irraisonné de cette peur est important, car la peur de la mort par exemple n’est pas irraisonnée.
C’est l’aspect irraisonné de cette peur qui génère, lors de l’exposition à l’objet de la phobie, une sensation physique de malaise voire de panique, accompagnée progressivement d’un comportement d’évitement de plus en plus marqué. Dans un premier temps, l’évitement concerne uniquement l’objet de la peur elle-même, puis petit à petit il va contaminer l’ensemble de la vie de la personne, jusqu’à, dans certaines situations dramatiques, l’amener à ne plus sortir de chez elle . C’est donc bien la dimension irraisonnée, associée à un comportement d’évitement de plus en plus invalidant qui va caractériser la problématique de la phobie.

 

Les phobies problématiques

Les phobies les plus handicapantes sont les phobies sociales car elles retentissent beaucoup sur la vie quotidienne de ceux qui en sont atteints. Les principales peurs se concentrent dans des situations comme : parler en public, parler à ses supérieurs, faire la cour…
Cela concerne aussi bien toutes sortes de phobie (l’avion, les insectes, les piqûres, le dentiste, les microbes…) que la phobie de l’école pour les enfants et adolescents.
Les phobies sont souvent des réactions incontrôlées, non justifiées ou démesurées et les personnes concernées par ces problématiques sont saisies d’effroi sans pour autant que la situation ne présente un réel danger.

 

sylvie tournon phobies Chartreuse

 

Face à la phobie, que peut faire l’hypnose ?

L’hypnose vient à bout de la phobie grâce notamment à une modification de l’image que la personne a d’elle-même, qui a pour effet un bien meilleur regard porté sur soi et naturellement sur l’idée que l’on se fait du regard des autres sur soi. L’hypnose thérapeutique vous apprendra également à reconsidérer l’échec, à accepter la critique, accepter le regard des autres.

L’hypnose qui tient compte de la globalité de l’être peut m’amener à vous orienter vers le magnétisme ou les soins esséniens, suivant vos besoins ou vos priorités. En effet, il y a une complémentarité qui s’est mise en place de façon naturelle entre ces différents soins qui permet de vous enrichir et de mieux vous accompagner. Pour plus d’information sur les phobies, vous pouvez cette page.