Nouveau regard pour un nouveau changement

Pour un regard plus éclairant, plus positif

Je voudrais mettre l’accent aujourd’hui sur le côté positif et constructif de cette période de confinement que j’ai nommé introspection.

Nous pouvons considérer cette situation de deux façons : 

  1. Soit en vivant dans la peur qui nous amène à nous enfermer davantage, comme d’ailleurs ce que nous montre bien ce message des “gestes barrières” qui tournent en boucle, et symbolisent l’enfermement et la dépendance totale d’un système, en générant également des pensées négatives qui influencent notre corps et entravent le flux des énergies. Alors nous nous disons “pourvu que…, et si…, surtout ne faisons pas ou surtout faisons…” etc… Nous savons aujourd’hui combien notre état émotionnel est influencé par la qualité de nos pensées. Si nos pensées sont répétitives et négatives par la peur, elles ont tendance à se multiplier et grossir, grossir encore pour devenir une montagne de pensées négatives ! Et vous observez combien le corps réagi, se tend, se durci, se crispe et devient si douloureux. Et puis, on ne sait plus au bout d’un moment de quoi il en était au départ… Les pensées négatives ont tendance à devenir obsessionnelles en s’engramment profondément en nous. On se sent piégé dans son mental. Les pensées négatives adorent prendre le contrôle sur nous. On devient ces pensées, on en parle et on en reparle et au fur et à mesure, on tourne en rond en ancrant encore davantage les conséquences de celles-ci dans notre corps physique et émotionnel. Finalement on peut considérer que cela prend la tournure d’un fonctionnement similaire comme un virus dans le corps, comme des virus mentaux qui prennent le contrôle sur nous et nous ne pouvons plus nous en débarrasser. Ces pensées s’enracinent dans notre mental et en prennent possession parfois pendant toute une vie, jusqu’à que le corps en exprime finalement une maladie. Ces pensées peuvent prendre également le contrôle d’une entité plus grande que nous-même, pour tout un peuple par exemple.
  2. Soit nous nous servons de cette situation à bon escient pour faire le point et formuler l’IDÉE de ce qui est bon pour nous, pour notre santé, notre bien-être. Regardons comme le printemps est magnifique dans toute cette beauté florale en ce moment ! Profitons-en pour nous relaxer, nous détendre et goûter le moment présent le plus possible, à formuler des pensées positives comme : Le temps est magnifique aujourd’hui et me rempli de joie, je suis satisfait(e) de ce que la vie me donne… etc… Lors de ces pensées positives, nous pouvons constater qu’il est difficile de penser que nous puissions en être piégé, n’est-ce pas ? La pensée positives nous fait nous sentir mieux et il est plus facile de vivre concrètement cette pensée positive dans la réalité. La pensée est une direction, comme un axe qui trace un objectif dans la vie concrète.

Nous avons LE TEMPS pour penser à installer des nouvelles dispositions dans notre vie que nous ne pouvions installer auparavant dans notre course effrénée. Réfléchissons à ce que nous pouvons mettre enfin en place à présent, maintenant que ce moment est là pour nous amener à faire du trie dans notre manière de vivre, d’être et d’agir. Relions-nous à la puissance de la nature car la nature a cette grande capacité à nous montrer sa force et finalement, n’a-t-elle pas toujours raison ? Posons-nous la question : “Qu’est-ce qui est le plus important pour un être humain, n’est-ce pas d’être relié à son environnement naturel et de s’en nourrir ? N’est-il pas important si nous parlons de s’en nourrir de parler également de cette si belle et si juste nourriture que la Terre nous donne par l’abondance de ses fruits et de ses légumes ? N’est-il pas important de savoir que c’est Elle qui nous permet de rester en vie et de la chérir ? Qu’est-ce que je peux faire moi, individuellement et en relation avec le collectif de l’humanité pour que la Terre soit en bonne santé et par la même occasion que ma santé soit bonne aussi ? Est-ce que je dois encore consommer en inconscience et sans demi-mesure ? Est-ce que je me sens concerné(e) et ne dois-je pas, si c’est le cas, faire attention à mon corps, mon âme et mon esprit pour continuer à pouvoir agir et aider autour de moi ?

Nous voyons assez en ce moment ce que déclenche ce virus pour nous tous. Comme je le disais il y a un instant, nos pensées négatives peuvent agir tel un virus aussi bien individuellement que collectivement. Si nous associons la peur pour le coronavirus, alors, nous associons un autre virus mental sur un virus déjà existant. Nous voyons que nous pouvons faire le choix d’être psychologiquement victimes en nous contaminant par la peur, ou de faire le choix de nous servir de ce virus comme déclencheur, comme un levier, qui nous conduit à prendre conscience, en sortant de cette ambiance effrayante et enfermante et faire émerger une conscience individuelle et planétaire. Nous pouvons nous éveiller à notre processus de pensée, aller au-delà du processus de la pensée, en faisant émerger la conscience. Eveiller sa conscience, c’est ce placer “au-dessus ” de ces pensées et de cette voix qui discute sans cesse dans notre tête et à laquelle nous avons tendance à obéir. Eveiller sa conscience, c’est réaliser qu’au-delà de cette vois discursive, nous pouvons trouver une immense profondeur et une totale liberté, avec une intelligence bien plus vaste et infiniment ouverte. Nous pouvons dire que ”nous sortons du rêve”  et je dis aujourd’hui “extirpons-nous de ce cauchemar et agissons pour que tous nos rêves les plus beaux et les plus fous deviennent réalité !”

L’un de mes rêves que je voudrais partager c’est cette grande famille qu’est l’humanité, une famille où nous arrêtons de nous battre pour une raison ou une autre, où “l’autre” n’est pas notre ennemi. Aucune guerre n’a créé la paix. Il n’y a pas un être supérieur ou inférieur à l’autre et nous ne sommes pas faits pour être dominants ou dominés. Nous sommes ENSEMBLE pour une nouvelle conscience et la construction d’un nouveau monde. Nous avons chacun l’IDÉE qui nous propulse. Chaque idée est un élément d’une nouvelle structure mondiale. En abattant les croyances erronées, en cessant de nous laisser endormir par tout ce que nous entendons et voyons et en devenant indépendant d’un système qui enferme tous nos sens, devenons chacun des êtres libres, ouverts et responsables. Nous pouvons chacun nous prendre en main et prendre un nouveau chemin pour notre vie, dans la bienveillance pour soi, pour les autres, pour le monde. Nous pouvons créer maintenant un nouveau futur. Nous avons le temps. Profitons de cet objectif pour prendre soin de nous, dans ce que nous mangeons et créons. Créons chacun individuellement de la joie, du bonheur pour soi, pour notre entourage. Apprenons à créer une nouvelle pandémie, la pandémie du bonheur et de la santé. Apprenons à vivre heureux avec soi-même, à nous aimer pour aimer autrui. Sortons du conflit que “l’autre n’est pas nous”.

On a tout ce qu’il faut pour être co-créateurs de l’univers. La vie est si bien faite ! Regardons-la autour de nous, dans la nature où tout est parfait. Nous avons pu souvent constater que lorsque nous marchons dans le bon sens de la vie, nous sommes forts, créatifs, joyeux, amoureux de la vie. Je ne vous citerai pas les conséquences lorsque l’on est dans une situation où nous marchons à l’envers, dans le non sens car nous les connaissons pour les avoir vécues au moins une fois dans notre vie. Mais j’aime à dire que ces situations si difficiles sont les plus belles écoles de la vie car durant notre vie, nous avons l’occasion de renaître et renaître encore et ces renaissances sont à chaque fois des prises de consciences par la compréhension de celles-ci. 

Nous sommes tantôt élèves tantôt transmetteurs de l’école de la Vie. On peut remercier la Vie car elle nous apprend à chaque instant. Nous apprenons d’elle en ce moment car son message est clair. Alors devenons de bons élèves et de bons transmetteurs, simples, authentiques, humbles, libres et responsables. 

Prenons le bon sens positif de toutes choses et soyons solidaires et heureux pour l’autre. 

Soyons ce nouveau Monde dans toute sa beauté, son respect, sa bienveillance et dans l’intensité de son amour.

Retrouvez-moi sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=s4HKZbiFEZw